Fête à Macron : un pari réussi pour Jean-Luc Mélenchon ?

Jeff Wittenberg, en direct de la Bastille à Paris, fait le point sur la mobilisation contre la politique d'Emmanuel Macron, qui prend fin ce samedi soir.

France 2

Le député insoumis François Ruffin avait lancé l'idée de "faire sa fête à Macron", une idée concrétisée par la grande manifestation qui a eu lieu samedi 5 mai dans les rues de Paris. L'un des acteurs incontournables de cette journée a été le patron des Insousmis, Jean-Luc Mélenchon. Et selon le journaliste Jeff Wittenberg, en direct de la Bastille, l'homme politique "considère que si cette manifestation a eu un succès, c'est grâce à lui, que beaucoup de gens sont venus le soutenir, lui, en tant que chef de l'opposition et aussi pour soutenir sa ligne radicale eet sans concession face au gouvernement". 

Un duo ennemi

Un dialogue indirect semble s'être établi entre le président de la République et le patron de la France insoumise. "On a l'impression que les deux hommes se sont choisis. Jean-Luc Mélenchon attaque vertement Emmanuel Macron qui lui répond comme il l'a fait cette semaine pendant son voyage en Nouvelle-Calédonie et en Australie", explique le journaliste. "Cela semble arranger les deux hommes : Emmanuel Macron parce qu'il considère qu'il apparait comme un pôle de modération face aux diatribes du chef de la France insoumise, et Jean-Luc Mélenchon parce qu'il apparait comme le leader du 'non' au pouvoir, et il faut se souvenir qu'il y a un an ce n'est pas lui qui était opposé à Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle".

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Luc Mélenchon, lors de la Fête à Macron, le 5 mai 2018 à Paris. 
Jean-Luc Mélenchon, lors de la Fête à Macron, le 5 mai 2018 à Paris.  (THOMAS SAMSON / AFP)