Cet article date de plus de deux ans.

Fête à Macron : Marlène Schiappa se fait reprendre après avoir donné une leçon de grammaire sur Twitter

"'La fête DE Macron' eut été plus correct", a écrit la secrétaire d'Etat chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes. Mais une petite faute s'est glissée dans sa réponse.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La secrétaire d'Etat chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, le 21 mars 2018 au palais de l'Élysée. (LUDOVIC MARIN / AFP)

"Au-delà du sujet, il est insupportable de voir cette tournure grammaticale promue par des élus ! 'La fête DE Macron' eut été plus correct." A quelques heures du début du rassemblement contre la politique du chef de l'Etat organisé par des anciens du mouvement Nuit debout et La France insoumise, la secrétaire d'Etat chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa s'est livrée, samedi 5 mai sur Twitter, à une leçon de grammaire qui lui a valu de nombreuses critiques.

>> Suivez notre direct sur la Fête à Macron

"Penser que les classes populaires ont besoin d’une langue française dégradée pour s’y reconnaître, c’est les mépriser", a ajouté la membre du gouvernement.

De nombreux internautes ont répliqué à la secrétaire d'Etat. La linguiste Laélia Véron, agrégée de Lettres modernes, diplômée de l'ENS de Lyon et docteure en langue française, lui a ainsi fait remarquer que l'intitulé du rassemblement était issu de l'expression "faire la fête à quelqu'un", une tournure certes populaire mais "parfaitement attestée", comme l'indique par ailleurs Le Figaro.

L'humoriste Guillaume Meurice lui a fait la même réflexion.

La linguiste a enfin enfoncé le clou en relevant une erreur de conjugaison dans le message posté par Marlène Schiappa.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.