Environnement : "On va passer de 20 à 30% d'aires protégées. Ce sont des progrès"

Antoine Lannuzel, rédacteur en chef du magazine "We Demain", est invité du 23h de franceinfo mercredi 12 février pour commenter les mesures pour l'écologie annoncées par Emmanuel Macron.

franceinfo

Emmanuel Macron a annoncé plusieurs mesures de protection de l'environnement et s'est rendu sur la Mer de Glace en Haute-Savoie. "Sanctuariser les mesures sur l'écologie comme un package d'annonces qui arrivent avant les municipales et après l'épineux dossier des retraites, je pense que ce n'est pas à la hauteur des enjeux dans la mesure où l'ensemble des politiques publiques devrait être conduit avec un souci d'écologie, car c'est la principale menace qui guette l'économie. Et celle-ci se portera d'autant mieux si on prend garde aux effets du changement climatique", commente le journaliste Antoine Lannuzel.

La géo-ingénierie pour sauver le climat ?

"On va passer de 20 à 30% d'aires protégées en France. Ce sont des progrès, mais le symbole du mont Blanc ne suffira pas, même si politiquement c'est un coup plutôt gagnant" pour Emmanuel Macron, estime le rédacteur en chef du trimestriel We Demain.

L'actuelle édition du magazine se demande si la science peut sauver le climat, notamment grâce à la "géo-ingénierie, qui recouvre un spectre très large de techniques : de planter des arbres jusqu'à lancer des aérosols dans l'atmosphère pour contrer les rayons du sol", explique-t-il. "La géo-ingénierie c'est tout ce qui n'est pas du ressort de l'effort des citoyens". "On a besoin des végétaux pour atténuer le changement climatique", conclut Antoine Lannuzel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Antoine Lannuzel, journaliste pour \"We Demain\"
Antoine Lannuzel, journaliste pour "We Demain" (FRANCEINFO)