Cet article date de plus de cinq ans.

En Marche : suspense pour les candidats

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
En marche : suspense pour les candidats
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Emmanuel Macron a reçu des milliers de candidatures pour les élections législatives. Les acteurs de la vie civile sont les plus nombreux. Ils se reconnaissent dans les idées et le programme du nouveau président élu.

Comme 15 000 autres prétendants, cet ancien candidat UDI attend la décision de la commission d'investiture de la République En Marche. Maurice Di Nocera a rejoint le mouvement d'Emmanuel Macron en février dernier. Avant même la réponse de Paris, ses affiches sont déjà prêtes. "J'ai fait preuve de victoires dans ce secteur et je suis implanté depuis plus de quinze ans. Et comme vous le voyez, j'ai tout ce qu'il faut pour attaquer une campagne électorale", lance le candidat à l'investiture la République En Marche.

Acteurs de la société civile et élus locaux

Mais il n'est pas le seul à briguer l'investiture dans la 5e circonscription des Bouches-du-Rhône. Ce centriste du MoDem, propriétaire d'un pressing estime répondre à tous les critères exigés par Emmanuel Macron. Des représentants de la société civile, mais aussi des élus locaux, c'est le cas du maire de Sainte-Menehould (Marne) près de Reims. "Il y a une sorte d'impatience, mais il n'y aura pas de frustration quel que soit le résultat", précise-t-il. Réponse cet après-midi pour la plupart d'entre eux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.