Emmanuel Macron se rendra au Kazakhstan et en Ouzbékistan les 1er et 2 novembre

Ces déplacements s'inscrivent dans un contexte de rapprochement, notamment économique, avec ces deux ex-républiques soviétiques.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Emmanuel Macron en visite au Caire (Egypte), le 25 octobre 2023. (CHRISTOPHE ENA / AFP)

Après la Mongolie en mai, Emmanuel Macron retourne en Asie centrale. Le président français se rendra au Kazakhstan et en Ouzbékistan, le mercredi 1er et le jeudi 2 novembre, ont annoncé jeudi l'Elysée ainsi que la présidence kazakhe."La France répond présente pour accompagner ces deux pays dans leurs efforts de réforme et de modernisation", a souligné la présidence française.

"Ce rapprochement (..) est à l'œuvre dans le domaine économique, notamment en matière énergétique, d'approvisionnement en matériaux critiques, d'infrastructures de transport, de santé, de souveraineté agroalimentaire, ou encore de défense", a-t-elle ajouté. Les discussions porteront aussi sur les défis du dérèglement climatique auxquels l'Asie centrale est confrontée (en particulier concernant ses ressources en eau et sa sécurité alimentaire), ainsi que sur la "multiplication des crises et le risque de fragmentation du monde", a précisé l'Elysée.

La Russie, accaparée par son invasion de l'Ukraine depuis février 2022, voit son influence contestée par la Chine, la Turquie et l'Union européenne dans son pré carré traditionnel, du Caucase à l'Asie centrale,. Allié de la Russie et se rapprochant de Pékin et d'Ankara, le Kazakhstan, neuvième pays le plus vaste au monde, essaie de diversifier ses partenariats, profitant de sa position stratégique entre l'Europe et l'Asie. L'Ouzbékistan poursuit aussi une politique d'ouverture afin d'attirer des investissements étrangers, rompant avec un quart de siècle d'isolement du pays sous l'ancien président Islam Karimov.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.