Emmanuel Macron : le "sens de l'effort" fait polémique

Vendredi 11 janvier, devant les maîtres-boulangers, le président de la République a estimé que "les troubles que notre société traverse sont parfois dus au fait que beaucoup trop de nos concitoyens pensent qu'on peut obtenir" quelque chose "sans que cet effort soit apporté". Une nouvelle déclaration du chef de l'État qui fait vivement réagir.

Voir la vidéo
FRANCE 2

C'est peut-être un avant-goût de ce qu'il écrira dans sa lettre aux Français. Vendredi 11 janvier, lors de la traditionnelle cérémonie de la galette des rois à l'Élysée, le message qu'Emmanuel Macron a voulu faire passer aux jeunes apprentis boulangers a le mérite d'être clair : "Notre jeunesse, elle a besoin qu'on lui enseigne un métier, des gestes, des savoirs, le sens de l'effort et le sens de cet engagement qui fait qu'on n’a rien dans la vie si on n'a pas cet effort", a estimé le chef de l'État.

Ne pas "tenir des propos qui soient ambigus"

Premières réactions politiques, dès vendredi soir. Pour l'insoumis Alexis Corbière, "avec Emmanuel Macron il y a la galette des rois et la boulette des rois !", tel qu'il l'a déclaré sur Twitter. Le numéro un communiste Fabien Roussel estime que le président de la République défend l'effort, sous-entendu : "les forts", plutôt que les faibles. À droite, on conteste la forme plus que le fond. "On ne peut pas se permettre de tenir des propos qui soient ambigus", a ainsi lancé Laurent Sailliet, porte-parole du parti Les Républicains.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, le 11 janvier 2019 au palais de l\'Elysée.
Emmanuel Macron, le 11 janvier 2019 au palais de l'Elysée. (IAN LANGSDON / AFP)