Emmanuel Macron : le discours vu de la salle

À Versailles, dans les Yvelines, le Congrès a été réuni par le président de la République. Le discours a provoqué quelques remous et une ovation pour les soldats français.

France 3

Réunis à Versailles (Yvelines), les parlementaires ont été réunis en Congrès lundi 9 juillet. "On sentait les parlementaires un peu écrasés par la solennité des lieux et par la chaleur. Ils étaient peu réactifs, d'autant plus que les députés et les sénateurs étaient assis par ordre alphabétique, ce qui casse un peu les effets de groupe habituels que l'on constate à l'Assemblée nationale", précise notre journaliste, Danielle Sportiello.

La question des retraites a fait réagir les parlementaires

Ce n'est que lorsque le président Macron a évoqué les pensions de réversion que le Congrès s'est réveillé. "Le président se voulait pourtant rassurant lorsqu'il a déclaré : 'faire croire à leur suppression est une rumeur malsaine'. Mais c'est lorsqu'il a ajouté que 'rien ne changera pour les retraités d'aujourd'hui' que les protestations ont fusé. L'opposition, visiblement très remontée, a crié : 'et demain, et demain ?'", précise Danielle Sportiello. Il a fallu que le président rende hommage aux soldats français qui combattent le djihadisme à l'étranger pour que le Congrès retrouve son unité. Tous les parlementaires se sont alors levés pour applaudir les forces armées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron entre dans l\'hémicycle du château de Versailles pour un discours devant les parlementaires réunis en Congrès, le 9 juillet 2018.
Emmanuel Macron entre dans l'hémicycle du château de Versailles pour un discours devant les parlementaires réunis en Congrès, le 9 juillet 2018. (THIBAULT CAMUS / AFP)