Emmanuel Macron : des mots qui font polémique

À Athènes (Grèce) vendredi 8 septembre, Emmanuel Macron a déclaré : "Je serai d'une détermination absolue et je ne cèderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes." Des propos qui font réagir.

FRANCE 3

À la toute fin de son déplacement en Grèce ce vendredi 8 septembre, Emmanuel Macron a évoqué dans un discours la politique intérieure française. "La France n'est pas un pays qui se réforme. (...) Je ne cèderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes", a déclaré le chef de l'État français. Des mots qui déclenchent une avalanche de réactions.

Une stratégie délibérée

"Abrutis, cyniques, fainéants, tous dans la rue le 12 et 23 septembre !" a écrit Jean-Luc Mélenchon sur Twitter. "Décidément chez Macron l'insulte au peuple est une deuxième nature", a commenté Florian Philippot sur ce même réseau social. Des réactions nombreuses face à une stratégie délibérée d'Emmanuel Macron. Face à la polémique, l'Élysée précise que le président visait dans son discours tous les conservatismes qui ont empêché la France de se réformer.

Le JT
Les autres sujets du JT
(LUDOVIC MARIN / AFP)