Éducation : quelles pistes pour la réforme du baccalauréat ?

Dépoussiérer, redonner du sens et de la valeur au diplôme du baccalauréat, un objectif martelé depuis des mois par le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer. 

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Jean-Michel Blanquer a lancé le vaste chantier de la réforme du baccalauréat, ce lundi 13 novembre. "Préparer le baccalauréat, ça ne doit plus être un bachotage, que l'on fait pour obtenir une note, ça doit être un travail que l'on accomplit dans la durée", explique-t-il. Sans en dévoiler les détails, le ministre de l'Éducation confirme deux nouvelles mesures voulues par Emmanuel Macron. La première : réduire le nombre d'épreuves. Au lieu d'une dizaine de matières actuellement, seules quatre subsisteraient pour l'épreuve finale.

La nouvelle formule attendue pour 2021

Lesquelles ? Les modalités restent à définir. Les autres matières, elles, seront notées au contrôle continu, c'est-à-dire tout au long de la première à la terminale, par les professeurs de chaque lycée. Autre piste, celle-ci pas confirmée par le ministre : la possible disparition des filières ES, L et S. À la place : un programme à la carte, avec des options que l'élève pourrait choisir. Les résultats de la consultation seront connus en février prochain. Ce sont les élèves actuellement en troisième qui inaugureront la nouvelle formule en 2021.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, le 1er septembre 2017, à l\'hôtel Matignon à Paris.
Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, le 1er septembre 2017, à l'hôtel Matignon à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)