Discrimination à l'embauche : les noms des entreprises épinglées restent secrets

Lutter contre la discrimination à l'embauche était l'une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron en 2017. Un grand testing a bien été réalisé sur une centaine de très grosses entreprises, et les résultats sont accablants.

france 3

Emmanuel Macron avait promis de dénoncer publiquement les entreprises qui pratiquent la discrimination à l'embauche. Il en reparlait même au début du quinquennat : "Nous allons renforcer les moyens pour lutter contre les discriminations à l'embauche, les moyens de l'inspection du travail pour les mettre sur cette priorité et avoir une politique assumée pour rendre public et stigmatiser les entreprises qui pratiquent ainsi."

15 entreprises discriminantes

Dans ce testing sur plus de 17 000 candidatures fictives, les CV de candidats avec des noms à consonance maghrébine ont 20% de réponses en moins par rapport à ceux qui ont des noms franco-français. 15 entreprises sont particulièrement discriminantes. Pourtant, huit mois après la remise de l'étude, aucun nom n'a été dévoilé, au grand dam d'une association antiracisme. Mercredi 8 janvier, le cabinet du ministère de la Ville dit avoir rencontré les entreprises épinglées pour les inciter à modifier leurs pratiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre du Travail, Michel Sapin, a annoncé des embauches et des moyens renforcés pour l\'agence pour l\'emploi, le 2 juillet 2012.
Le ministre du Travail, Michel Sapin, a annoncé des embauches et des moyens renforcés pour l'agence pour l'emploi, le 2 juillet 2012. (JEFF PACHOUD / AFP)