Désintox. Présidentielle 2022 : non, il n'y a pas 41% de militants LFI qui voteront Emmanuel Macron au premier tour

Publié
Article rédigé par

C’est un chiffre qui a fait grincer des dents chez La France Insoumise : 41% de ses sympathisants envisageraient de voter Emmanuel Macron pour faire barrage à l’extrême droite, dès le premier tour de l’élection présidentielle !

Un chiffre « élevé », commentent Les Echos, mais aussi Le Parisien, qui s’étonne de cette position des soutiens des Insoumis « pourtant a priori plus à gauche ». Un chiffre si impressionnant, qu’Europe 1 ou France Info ne manquent pas de le faire apparaître dès le premier paragraphe de leurs articles en ligne. Tous ces médias citent - souvent à l’aide d’un lien - une source : la Fondation Jean Jaurès, marquée à gauche. Sauf que la note à laquelle ils renvoient ne dit pas ce qu’ils lui font dire.

À l’origine de la méprise, il y a une formulation erronée d’une dépêche de l’Agence France-Presse, abondamment reprise qui dit effectivement : « 41% des sympathisants LFI envisagent de voter Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle, pour faire barrage à l'extrême droite ». Mais L’AFP s’est depuis corrigée. Et pour cause : l’étude de la Fondation Jean Jaurès dit en fait que le vote utile en faveur de l’actuel président pourrait séduire 25% des sympathisants LFI. Presque deux fois moins que le chiffre annoncé partout.

Les 41% désignent, parmi les potentiels insoumis qui voteraient pour Emmanuel Macron au premier tour, ceux qui le feraient pour « faire barrage à l’extrême droite ». Mais à la différence de l’Agence France presse, aucun des médias cités précédemment n’a corrigé ses articles en ligne.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur Twitter : https://twitter.com/artedesintox
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.