Cet article date de plus de trois ans.

Comptes de campagne : des ristournes pour le candidat

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Comptes de campagne : des ristournes pour le candidat Macron font polémique
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Selon Radio France, des rabais conséquents auraient échappé à la vigilance des contrôleurs. L'actuel président aurait par exemple obtenu une ristourne de l'ordre de 75% sur la location du théâtre Antoine, propriété d'un soutien.

Emmanuel Macron a-t-il loué à prix cassés deux théâtres parisiens pendant sa campagne électorale ? A-t-il pu plus globalement bénéficier de tarifs avec de belles ristournes ? Oui selon une enquête de Radio France. Il a payé 3 000 € pour le théâtre Antoine le 8 mars 2017. C'était le même tarif au théâtre Bobino un mois auparavant. C'est 75 % moins cher que les prix normalement pratiqués. Brigitte Macron remercie à l'époque le propriétaire des deux théâtres Jean-Marc Dumontet.

Un prix d'ami légal ?

Il s'était publiquement déclaré en faveur du candidat Macron. Mais son prix d'ami est-il légal ? "Oui", dit aujourd'hui la commission chargée de vérifier les comptes de campagne des candidats, car les prix des salles varieraient selon les circonstances. Une explication que n'accepte pas l'opposition de droite comme de gauche. "C'est de la collusion entre puissants", assure même Clémentine Autain, députée de La France insoumise. Le parti réclame l'ouverture d'une enquête judiciaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.