Chine : les minorités ciblées par le pouvoir

Un sommet virtuel à distance se tient lundi 14 septembre entre l'Europe et la Chine. Outre les sujets économiques et diplomatiques, la question des droits de l'homme pourrait être évoquée.

France 2

Le sommet virtuel entre l'Europe et la Chine, organisé à distance à cause de la crise sanitaire, se tient lundi 14 septembre. Si les sujets économiques, financiers et diplomatiques seront abordés, la question des droits de l'homme devrait l'être également. Depuis que le président Xi Jinping a pris la tête du parti unique, les gardes-fous tombent un à un. En mars 2018, il a changé la constitution pour pouvoir rester au pouvoir à vie. Depuis, les purges se succèdent, comme envers l'ex-patron d'Interpol Meng Hongwei, accusé de corruption.

Répression des Ouïghours

L'économie et les échanges seront des thèmes majeurs lors de ce sommet virtuel. Sans renoncer à la mondialisation, Xi Jinping fait le pari aujourd’hui de la consommation intérieure. "Tous les grands dirigeants aujourd’hui savent à quel point l’économie est importante pour la survie du parti, donc c’est forcément un sujet majeur", explique Jean-François Huchet, président de l'Inalco. La question des Ouïghours devrait être également abordée. En septembre 2019, au Xinjiang, des images montraient des musulmans ouïghours menottés, les yeux bandés. Pour la communauté internationale, c'est de la persécution. Pour le pouvoir chinois, il s'agit de rééducation. Emmanuel Macron a condamné avec la plus grande fermeté la répression de cette minorité musulmane.

Le JT
Les autres sujets du JT
Chine : les minorités ciblées par le pouvoir
Chine : les minorités ciblées par le pouvoir (France 2)