Chasse : Macron va baisser le prix du permis

Emmanuel Macron s'est impliqué personnellement dans le projet de réforme de la chasse. Il a reçu les acteurs du secteur à l'Élysée lundi 27 août, promettant de diviser par deux le prix du permis de chasse.

Voir la vidéo
France 3

À 16 ans, Thomas Ozenne vient de recevoir son premier permis de chasse. Grâce à lui, il peut rejoindre la communauté des 70 000 chasseurs picards et perpétuer la tradition familiale. Il a payé son permis 82 euros grâce à une aide de la fédération des chasseurs de la Somme. À l'échelle nationale, le prix d'un tel permis s'élève à 435 euros. Un coût qu'Emmanuel Macron veut diviser par deux en 2019. Un cadeau qui n'étonne pas les chasseurs picards.

Macron à la pêche aux voix ?

Réduire le coût et simplifier l'obtention du permis de chasse, c'était une promesse de campagne du président de la République. Une opération séduction qui ne plaît pas aux écologistes de la Somme. Vent debout, ils dénoncent une manœuvre électorale à l'approche des élections européennes. En 2017, en Picardie, 1 700 personnes ont passé le permis de chasse pour la première fois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des chasseurs à l\'ouverture de la chasse, à Lamnay (Sarthe), le 24 septembre 2017.
Des chasseurs à l'ouverture de la chasse, à Lamnay (Sarthe), le 24 septembre 2017. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)