Campagne d'Emmanuel Macron : la société GL Events n'a pas accordé les mêmes ristournes à Benoît Hamon et François Fillon

Le site Mediapart a publié de nouvelles factures démontrant que les candidats socialiste et Les Républicains ont payé bien plus cher qu'Emmanuel Macron pour des prestations équivalentes auprès de la société d'évenementiel.

Emmanuel Macron, le 27 avril 2018, à Paris. 
Emmanuel Macron, le 27 avril 2018, à Paris.  (CHRISTIAN HARTMANN / POOL)

Mediapart répond à GL Events, qui avait démenti avoir accordé des "cadeaux" à Emmanuel Macron. Le site d'information a publié, lundi 30 avril, des nouvelles factures (article payant) montrant que la société d'événementiel a accordé des ristournes exceptionnelles au candidat Macron pendant la campagne présidentielle. Des réduction que le numéro un de l'évenementiel n'a pas accordé à Benoît Hamon et François Fillon pour des prestations similiaires.

Le cas de la Maison de la Mutualité

L’une des prestations en cause porte sur la location de la Maison de la Mutualité, à Paris, dont GL Events a la concession. Lorsqu'Emmanuel Macron a loué cet emblématique salle parisienne, le 12 juillet 2016, le candidat a obtenu d'importants rabais, révèle Mediapart. "Selon nos calculs, ces remises ont permis de faire chuter la facture globale de 33 819,87 euros sur un total de 92 000 euros, comprenant locations et prestations", écrit le site d'information.

Un peu plus tôt dans la journée, la société a nié tout traitement de faveur. "La totalité des remises faites sur la Mutualité correspond à 33 940 euros, soit 26%" sur l'ensemble des dépenses relatives à l'événement, a expliqué à l'AFP Jean-Eudes Rabut, directeur général de GL Events Venues, une branche de la société s'occupant de ces prestations. Le groupe GL Events a réalisé les prestations qu'il fournit chaque année (...) dans le strict cadre de relations commerciales habituelles."

Benoît Hamon a payé 20 000 euros de plus

Pourtant, Mediapart révèle, factures à l'appui, que les autres candidats à l'élection présidentielle n'ont obtenu aucune remise de la part de GL Events, lorsqu'ils ont loué la Maison de la Mutualité. Pour le meeting de Benoît Hamon du 5 février, "une prestation équivalente à celle d’Emmanuel Macron", d'après le site d'information, "le seul volet "location de la facture du Parti socialiste est chiffré à 43 523 euros, soit près de 20 000 euros de plus que le candidat En Marche!, sans aucune promotion."