Assemblée nationale : LREM à la recherche d'alliances

Publié Mis à jour
Assemblée nationale : LREM à la recherche d'alliances
FRANCE 2
Article rédigé par
H.Capelli, C.Motte, D.Karcher-Mourgues, N.Auer V.Vermot-Gaud, Y.Kadouch - France 2
France Télévisions

Beaucoup de réactions, souvent très critiques, se font entendre suite à l'allocution du président de la République mercredi 22 juin sur l'impasse politique à l'Assemblée nationale. Emmanuel Macron a dit vouloir mettre en place un compromis avec les partis d’opposition. Est-ce vraiment possible de gouverner ainsi ?

Dans son allocution, mercredi 22 juin, Emmanuel Macron a pris acte qu’il n’avait pas de majorité absolue. Pour sortir de cette impasse politique, le président de la République propose une méthode et appelle ses opposants à être responsables. Jeudi 23 juin au matin, les oppositions lui renvoient la balle. "Il est donc de sa responsabilité de dire à quel compromis lui, il est prêt. Nous, nous constatons qu’il y a un certain nombre d’urgences, des urgences sociales, sur le pouvoir d’achat", affirme Boris Vallaud, président du groupe PS à l’Assemblée nationale.

Le discours de politique générale du gouvernement prévu en juillet

"Ce n’est pas à l’opposition d’indiquer au président de la République aux concessions qu’elle consent, c’est au président de la République qui a perdu sa majorité dimanche dernier d’indiquer sur quels points il va s’amender", a affirmé Jordan Bardella, président par intérim du Rassemblement national. Cela fonctionnera-t-il ? Début de réponse en juillet avec le discours de politique générale du gouvernement devant les députés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.