Trois collaborateurs d'Emmanuel Macron convoqués par la justice pour s'expliquer sur les passeports diplomatiques d'Alexandre Benalla

Alexis Kohler, Patrick Strzoda et François-Xavier Lauch sont convoqués comme témoins et partie civile.

Alexis Kohler, secrétaire général de la présidence, le 5 juin 2018, à l\'Elysée.
Alexis Kohler, secrétaire général de la présidence, le 5 juin 2018, à l'Elysée. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Alexis Kohler, Patrick Strzoda et François-Xavier Lauch, trois proches collaborateurs d'Emmanuel Macron, sont convoqués par la justice afin de s'expliquer au sujet des passeports diplomatiques d'Alexandre Benalla, annonce l'Elysée à franceinfo, jeudi 4 avril, confirmant une information de RTLAlexis Kohler, secrétaire général de l'Elysée, et Patrick Strzoda, directeur de cabinet d'Emmanuel Macron, sont convoqués en tant que témoins, tandis que François-Xavier Lauch, le chef de cabinet du président, l'est en tant que partie civile.

Ces convocations portent sur l'un des volets de l'affaire Benalla. L'ancien chargé de mission à l'Elysée est accusé d'avoir fait un usage indu de ses passeports diplomatiques et a été mis en examen le 18 janvier dernier pour l'usage abusif de ces documents. Les juges cherchent donc à savoir comment il s'est procuré ses passeports et quels usages il en a fait après son licenciement de la présidence de la République en juillet.

Devant la commission d'enquête du Sénat, Patrick Strzoda a révélé le 16 janvier qu'Alexandre Benalla avait utilisé "presque une vingtaine de fois" ses passeports diplomatiques après son licenciement. L'interessé a reconnu avoir récupéré et utilisé ces passeports, après avoir affirmé dans un premier temps les avoir laissés dans son bureau à l'Elysée. Il a ensuite assuré qu'ils lui avaient été rendus par un "membre de la présidence" avec ses effets personnels, début octobre.