Gérard Collomb : une annonce embarrassante

Dans huit mois maximum, il quittera son ministère. Gérard Collomb va se présenter aux municipales de 2020 à Lyon. Le ministre de l'Intérieur fixe son calendrier.

FRANCE 2

Les policiers le saluent au garde à vous. C'est bien encore le ministre de l'Intérieur qui s'est déplacé mardi 18 septembre dans le quartier des Tarterêts, à Corbeil-Essonnes (Essonne). Mais les journalistes ont la tête ailleurs. Une seule question revient. Le départ chaotique de Gérard Collomb, qui prévoit de quitter le gouvernement après les élections européennes en juin 2019, et son entrevue tendue avec le président de la République.

"Ce n'est pas la peine d'en rajouter"

Selon nos informations, le chef de l'État n'aurait pas apprécié une phrase lancée par le ministre quelques jours plus tôt dans la presse. "Les uns et les autres, nous avons manqué d'humilité", déclarait le premier flic de France."Gérard, ce n'est pas la peine d'ouvrir des incidents, ce n'est pas la peine d'en rajouter", aurait répondu le chef de l'État lors d'une entrevue. Un malaise s'était déjà installé en juillet dernier, lors des auditions de Gérard Collomb par le Sénat dans le cadre de l'affaire Benalla. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Intérieur, Gérard Collomb, a dit \"regretter\" la démission de Nicolas Hulot.
Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a dit "regretter" la démission de Nicolas Hulot. (GILLES GALLINARO / RADIO FRANCE)