Alexandre Benalla sera entendu par des juges d'instruction le 28 septembre prochain

Une enquête judiciaire a été ouverte le 22 juillet après que "Le Monde" a révélé une vidéo montrant Alexandre Benalla, alors chargé de mission à l'Elysée, en train de molester des manifestants du 1er mai.

Alexandre Benalla à l\'Élysée en mai 2017.
Alexandre Benalla à l'Élysée en mai 2017. (YOAN VALAT / EPA)

L'ancien adjoint au chef de cabinet d'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, sera entendu par des juges d'instruction le 28 septembre prochain, a appris franceinfo jeudi 30 août de source proche de l'enquête.

Alexandre Benalla est mis en examen pour violences en réunion, détournement d'images issues d'un système de vidéo-protection et pour violation du secret professionnel, après la révélation par le journal Le Monde, le 18 juillet dernier, d'une vidéo le montrant en train de frapper des manifestants sur la place de la Contrescarpe, à Paris, le 1er mai, alors qu'il portait un casque de CRS.

Saisie, la justice avait ouvert une enquête pour des faits de "violences en réunion", "immixtion dans l’exercice d’une fonction publique" et "port public sans droit d’insignes réglementés". Alexandre Benalla avait été entendu plusieurs fois en garde-à-vue. Il dit avoir prévenu sa hiérarchie le soir même des images circulant à son sujet sur les réseaux sociaux. Ce qu'ont contredit devant la commission d'enquête du Sénat, Alexis Kohler, le secrétaire général de l'Elysée et le directeur de cabinet de l’Elysée, Patrick Strzoda.