Alexandre Benalla a touché l'intégralité de son salaire en mai, malgré sa mise à pied de 15 jours

Mis à pied pendant 15 jours, Alexandre Benalla fera l'objet d'une retenue sur congés, au moment de son licenciement, selon le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron, Patrick Strzoda.

Emmanuel Macron accompagné par Alexandre Benalla, lors du défilé militaire du 14-Juillet, à Paris.
Emmanuel Macron accompagné par Alexandre Benalla, lors du défilé militaire du 14-Juillet, à Paris. (PHILIPPE WOJAZER / AFP)

"Il n'a pas mis les pieds à l'Elysée", mais il a perçu son salaire. Alexandre Benalla a touché l'intégralité de sa paie du mois de mai, en dépit de sa mise à pied, du 4 au 22 mai, a déclaré, mercredi 25 juillet, le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron, lors de son audition par la commission des Lois du Sénat. "En revanche, ses 15 jours de suspension feront l'objet d'une retenue sur les droits à congés qu'il avait en reliquat au titre de l'année 2017", a-t-il ajouté.

"Il a de très nombreux jours de congés auxquels il a le droit. Dans son solde avant licenciement, ses congés ne seront pas payés", a insisté Patrick Strzoda, alors que la sénatrice écologiste de Paris Esther Benbassa lui demandait de produire la fiche de paie d'Alexandre Benalla pour le mois de mai. "C'est scandaleux", a réagi une autre sénatrice. La veille, le même Patrick Strzoda affirmait devant la commission d'enquête de l'Assemblée, qu'Alexandre Benalla avait reçu, comme sanction pour ses actes du 1er-Mai, une "suspension de 15 jours sans traitement". (A 3 minutes dans la vidéo ci-dessous)

Voir la vidéo

Au Sénat, mercredi, Patick Strzoda a ensuite justifié le maintien de ce salaire par "une mesure de gestion""Le décret de 86 précise que la suspension, c'est avec le maintien du traitement", mais "si on veut vraiment qu'il y ait une sanction financière, on a ce recours, et il sera mis en œuvre."

La question de la rémunération d'Alexandre Benalla, et de ses supposés avantages, a fait l'objet de nombreuses spéculations, depuis le début de l'affaire. Selon un document gouvernemental transmis à l'AFP, le salaire net d'Alexandre Benalla s'élève à environ 6 000 euros par mois. Selon les informations du Canard enchaîné, le jeune homme émargeait à 7 113 euros brut mensuel.