50ème anniversaire de la mort du général de Gaulle : une cérémonie inédite

En raison de la crise sanitaire qui frappe le pays, l’hommage aux 50 ans de la mort du général de Gaulle, lundi 9 novembre, sera plus intimiste, mais malgré tout fondamental pour Emmanuel Macron.

France 3

Il y a 50 ans, Charles de Gaulle s’est éteint, laissant derrière lui l’image d’un grand chef d’État. Lundi 9 novembre, c’est à Colombey-les-Deux-Églises en Haute-Marne qu’Emmanuel Macron est attendu pour rendre hommage à la mémoire du général. Une cérémonie sans public qui sera marquée par de la sobriété, selon la journaliste Catherine Demangeat, présente sur place. Le président de la République visitera la Boisserie, la demeure familiale, et déposera une germe sur la tombe du défunt résistant avant de présider une cérémonie militaire. 

Appeler à l’unité

Lors de cette journée, Emmanuel Macron tentera, à l’image du général de Gaulle en son temps, de réunir les Français autour d’objectifs communs. "La cérémonie d’aujourd’hui a une forte portée symbolique, au moment où le chef de l'État appelle régulièrement les Français à l’unité pour surmonter la triple crise actuelle : sanitaire, économique et terroriste", souligne Catherine Demangeat. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Emmanuel Macron (à gauche) s\'entretient avec Yves de Gaulle, petit-fils de Charles de Gaulle, avant une cérémonie commémorative pour son grand-père à Colombey-les-Deux-Eglises (Haute-Marne), le 9 novembre 2020.
Le président Emmanuel Macron (à gauche) s'entretient avec Yves de Gaulle, petit-fils de Charles de Gaulle, avant une cérémonie commémorative pour son grand-père à Colombey-les-Deux-Eglises (Haute-Marne), le 9 novembre 2020. (LUDOVIC MARIN / AFP)