Cet article date de plus de six ans.

Après avoir quitté EELV, Jean-Vincent Placé et François de Rugy vont créer un nouveau parti, l'Union des démocrates et écologistes

Les deux hommes ont rompu la semaine dernière avec leur ancien parti, à cause de divergence sur la ligne politique. Leur nouveau mouvement sera "une force écologiste, réformatrice, de centre gauche".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le député François de Rugy et le sénateur Jean-Vincent Placé, le 4 avril 2015, à Paris.  (BERTRAND GUAY / AFP)

Le divorce est consommé. Après avoir démissionné, fin août, d'Europe Ecologie-Les Verts, le sénateur Jean-Vincent Placé et le député François de Rugy ont rencontré mercredi 2 septembre un autre ancien Vert (et ancien MoDem), Jean-Luc Bennhamias, pour préparer la création d'un nouveau parti, l'Union des démocrates et écologistes (UDE). Révélée par Libération, l'information a été confirmée à francetv info par François de Rugy.

"Il n'y a pas de secret, on va lancer un mouvement, une force écologiste, réformatrice, de centre gauche", a réagi le député de Loire-Atlantique. Le coprésident du groupe écologiste à l'Assemblée nationale avait annoncé, jeudi 27 août, qu'il quittait EELV.  L'UDE pourrait être présentée lors d'une conférence de presse "dans les 12 à 15 jours", a déclaré à l'AFP Jean-Luc Bennahmias. 

L'UDE se veut le pendant à gauche de l'UDI

Selon Libération, "le sigle UDE  – un peu le pendant, pour le centre gauche, de l’UDI au centre droit – avait été déposé par le député François-Michel Lambert, suspendu d’EELV mi-août".

L'idée est d'agréger, selon le même journal, le Front démocrate cofondé par Jean-Luc Benhamias, les partants d'EELV – François de Rugy et Jean-Vincent Placé – et le mouvement Génération écologie, présidé par Yves Piétrasanta.

EELV, un "astre mort" selon Jean-Vincent Placé

Le coprésident du groupe écologiste à l'Assemblée, François de Rugy, avait expliqué au Monde le 27 août : "Je quitte Europe Ecologie-Les Verts car, pour moi, EELV, c'est fini. Le cycle ouvert par Daniel Cohn-Bendit en 2008 est arrivé à son terme. Aujourd'hui, on n'arrive plus à avoir les débats, ni de fond ni stratégiques, au sein d'un parti qui s'enfonce dans une dérive gauchiste".

Jean-Vincent Placé lui avait emboîté le pas en annonçant qu'il quittait lui aussi Europe Ecologie-Les Verts, vendredi 28 août sur Europe 1. "EELV est un astre mort, une structure morte, qui donne une vision caricaturale, politicienne", a déclaré le sénateur de l'Essonne. L'élu estime que le parti "se fourvoie dans une dérive gauchiste" et fait part de son intention de fédérer un rassemblement d'écologie "réformatrice"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Scission chez EELV

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.