Cet article date de plus de huit ans.

Remaniement : l’entrée d’écologistes au gouvernement divise

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Remaniement : l’entrée d’écologistes au gouvernement divise
Remaniement : l’entrée d’écologistes au gouvernement divise Remaniement : l’entrée d’écologistes au gouvernement divise (France 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

Trois écologistes entrent au gouvernement. Parmi eux, Emmanuelle Cosse qui a immédiatement démissionné de son poste de secrétaire nationale d’EELV. Elle cède sa place à David Cormand, qui réagit sur le plateau du Grand Soir 3.

Les écologistes reviennent en force dans le jeu politique. Emmanuelle Cosse, Barbara Pompili et Jean-Vincent Placé profitent du remaniement pour intégrer le gouvernement. Lors de son intervention télévisée, François Hollande a annoncé la mise en place d’un référendum local au sujet du projet controversé d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

"Je crois qu’on assiste à un nouvel écran de fumée, les promesses de François Hollande, sur l’écologie notamment, j’ai pris l’habitude de les entendre et aussi de constater qu’elles étaient assez peu suivies d’effets", explique David Cormand, nouveau secrétaire national d’EELV, invité sur le plateau du Grand Soir 3.

Une décision polémique

David Cormand a remplacé Emmanuelle Cosse, démissionnaire après sa nomination au ministère du Logement. L’entrée d’écologistes au sein du gouvernement fait polémique au sein même de leur famille.

"Dans notre pays, il y a encore énormément d’écologistes sincères, qui pensent qu’on peut changer la société, changer le monde. Or, qu’est ce qui a été fait en matière d’écologie sous le gouvernement de Manuel Valls ?", interroge-t-il sur France 3.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.