Le député RN Sébastien Chenu va voter à la primaire écologiste pour dénoncer "ce système pernicieux"

Le porte-parole du Rassemblement national assure qu'il s'inscrira "vraisemblablement à toutes les primaires où il sera possible d'aller voter" pour critiquer "la bataille d'ego" qu'engendre ce type de scrutin.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Sébastien Chenu, porte-parole du Rassemblement national lorsqu'il était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 8 juin 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Bien sûr, je vais voter" à la primaire écologiste la semaine prochaine, a déclaré Sébastien Chenu, porte-parole du Rassemblement national et député RN du Nord, sur franceinfo dimanche 12 septembre. "En général, le vote est secret, mais vous savez que je suis un élu du Nord et par solidarité nordiste, je ne peux voter que pour Sandrine Rousseau, bien sûr", a-t-il poursuivi ironiquement.

Pour Sébastien Chenu, "à travers ce clin d'œil", c'est un moyen de montrer "combien ce système peut être pernicieux, combien ce système n'a pas beaucoup de sincérité". Il affirme que "lorsqu'il n'y a pas d'idées et qu'il n'y a pas une incarnation naturelle d'un mouvement ou d'une personnalité qui porte ces idées, alors c'est de la tambouille électorale. C'est la bataille des personnes".

"Pas des batailles d'idées, mais des batailles d'ego"

Il compare les écologistes au parti Les Républicains considérant que "les écolos comme Les Républicains sont rentrés dans des batailles qui ne sont pas des batailles d'idées, mais des batailles d'ego" et "à travers cette petite inscription" à la primaire, "c'est une façon de le dénoncer".

Le porte-parole du RN ajoute, railleur, qu'"une voix sur 40 000 ou 50 000 votants ne perturbera pas le scrutin des écolos. Qu'ils se rassurent !" Et de préciser qu'il s'inscrira "vraisemblablement à toutes les primaires où il sera possible d'aller voter".

Le premier tour de la primaire des écologistes aura lieu du 16 au 19 septembre et le second tour du 25 au 28 septembre. Sandrine Rousseau, Delphine Batho, Yannick Jadot, Éric Piolle et Jean-Marc Governatori sont candidats.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Primaire écologiste

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.