Désintox. La moitié du parc nucléaire français ne sera pas à l'arrêt pour plusieurs années

Publié
Article rédigé par

Alors que la question énergétique est au cœur des débats et des inquiétudes, avec la dépendance au gaz et au pétrole russe, la production du parc nucléaire français préoccupe, puisqu’actuellement 28 des 56 réacteurs français sont à l’arrêt.

Alors que la question énergétique est au cœur des débats et des inquiétudes, avec la dépendance au gaz et au pétrole russe, la production du parc nucléaire français préoccupe, puisqu’actuellement 28 des 56 réacteurs français sont à l’arrêt.

Et pour longtemps, à en croire Julien Bayou. Fervent opposant au nucléaire, le secrétaire général d’Europe Ecologie Les Verts, a ainsi partagé sur Twitter les conclusions alarmistes d’une chronique de BFMTV, diffusée le 17 mai, affirmant que « la moitié du parc nucléaire français » se trouve « à l'arrêt probablement pour plusieurs années ».

À la base de ce chiffre spectaculaire cité par la chaîne d'info en continu, la reprise un peu hâtive d'une intervention de Bernard Doroszczuk, le président de l’autorité de sûreté nucléaire, devant le sénat, qui évoquait bien 28 réacteurs hors service... mais faisait le distinguo entre plusieurs types d'arrêts.

Contacté par Désintox, l’Autorité de sûreté nucléaire explique que « 12 réacteurs sont à l’arrêt », pour une longue durée, « en raison de la corrosion, pour contrôle et le cas échéant pour réparation ». Mais les autres réacteurs hors service le sont dans le cadre des arrêts habituels pour maintenance et rechargement en combustible.

Ces arrêts, selon l'autorité, durent normalement de 1 à quelques mois selon l’ampleur des travaux et contrôles à réaliser. C’est donc environ 1 réacteur sur 5 qui se trouve à l’arrêt pour un temps plus long, qui variera en fonction de l’ampleur des zones à réparer. Ce qui n'est pas du tout négligeable... mais loin de la moitié.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur Twitter : https://twitter.com/artedesintox
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.