Affaire Julien Bayou : la cellule interne d'EELV sous le feu des critiques

Publié
Affaire Julien Bayou : la cellule interne d'EELV sous le feu des critiques
franceinfo
Article rédigé par
E. Samuel - franceinfo
France Télévisions

Après un article publié par Libération, vendredi 30 septembre, sur les accusations de violences psychologiques sur son ex-compagne qui visent Julien Bayou, la réaction de son parti, Europe Écologie-Les Verts, est critiquée.

Europe Écologie-Les Verts (EELV) est en pleine crise après les accusations de violences psychologiques sur son ex-compagne à l'encontre de Julien Bayou, secrétaire national du parti jusqu'à sa démission récente. Samedi 1er octobre, la cellule interne d'EELV n'avait pas encore décidé de sanction. "Cette cellule a été saisie à la suite d'un signalement début juillet [...], et à ce jour, elle n'a pas estimé qu'il y avait lieu de suspendre de manière conservatoire Julien Bayou, et elle poursuit son travail et ses missions", a déclaré la porte-parole du parti, Chloé Sagaspe, à la presse.

La cellule interne du parti en question

Les écologistes sont en pleine crise depuis la démission de leur ancien secrétaire national. Libération a révélé, vendredi 30 septembre, que le député était, depuis trois ans, sous la pression d'un collectif féministe qui enquêtait sur ses relations avec les femmes et interrogeait ses ex-compagnes. Plusieurs critiques ont été émises quant aux méthodes de la cellule interne d'EELV. "C'est une situation qui génère beaucoup de souffrance [...]. Ça ne peut se traiter ni sur les plateaux télé ni sur les réseaux sociaux", a estimé Marine Tondelier, conseillère régionale EELV des Hauts-de-France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.