Economies budgétaires : Hollande annonce un plan revu à la baisse

Lors de son allocution du 14 Juillet, le président de la République a annoncé avoir ramené le plan d'économie à venir à 46 milliards d'euros, au lieu des cinquante annoncés.

(Le Président a revu à la baisse son plan d'économie, ramené à 46 milliards d'euros © MaxPPP)

Au cours de son interview télévisée du 14 Juillet, François Hollande a revu à la baisse l'objectif d'économies budgétaires de la France promis à Bruxelles sur les années 2015-2017. "On ne fera pas 50 milliards d'économies [annoncés en 2014-ndlr], on en fera 46 sur 4.000 milliards de dépenses ", a expliqué le chef de l'Etat mettant en avant des dépenses supplémentaires dans la sécurité, la défense ou l'agriculture.

A LIRE AUSSI ►►►14 juillet : Macron, impôts, état d'urgence, coiffeur... l'interview de François Hollande

"Il s'est produit les attentats du 13 novembre. Je suis allé au lendemain de ces attentats faire un discours à Versailles. Je me suis engagé à augmenter les effectifs des armées, à augmenter les effectifs de police et de gendarmerie, à faire en sorte d'équiper nos forces. Qui va me reprocher d'avoir fait face à nos responsabilités ? ", a estimé François Hollande.

"La crise agricole nous a conduits à faire 1,5 milliard de dépenses en plus et c'est ce qui a été fait, a ajouté le président de la République. Je vais laisser une situation où il y aura moins de déficit, moins d'impôts par rapport à 2012 ", a-t-il conclu.