Cet article date de plus de neuf ans.

"Contrairement à une légende, il est inexact que nous ayons besoin de talents, de compétences" issus de l'immigration

C'est ce qu'a déclaré Claude Guéant, ministre de l'Intérieur, dimanche matin sur Europe 1, précisant : "On n'a pas besoin de maçons, de serveurs de restaurant. Il y a en France la ressource".Le ministre affirme aussi que "l'intégration ne va pas si bien que ça", soulignant que les "deux tiers de l'échec scolaire" touchent "les enfants d'immigrés".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de l'Interieur, Claude Guéant tient un point presse à Paris, le 11 mars 2011. (AFP - Ludovic)

C'est ce qu'a déclaré Claude Guéant, ministre de l'Intérieur, dimanche matin sur Europe 1, précisant : "On n'a pas besoin de maçons, de serveurs de restaurant. Il y a en France la ressource".

Le ministre affirme aussi que "l'intégration ne va pas si bien que ça", soulignant que les "deux tiers de l'échec scolaire" touchent "les enfants d'immigrés".

"Je constate que nous avons en France 2.650.000 demandeurs d'emploi", a ajouté M. Guéant , rappelant son objectif de réduire de 200.000 à 180.000 le nombre d'immigrés admis légalement sur le territoire.

Il a ajouté que la France "a une démographie qui lui permet d'amener chaque année 110.000 personnes de plus en population active"."Contrairement à ce qu'on dit, l'intégration ne va pas si bien que ça: le quart des étrangers qui ne sont pas d'origine européenne sont au chômage, les deux tiers des échecs scolaires, c'est l'échec d'enfants d'immigrés", a affirmé M. Guéant.

"Donc, ce que je voudrais, c'est que le flux des étrangers dans notre pays soit traitable (...), que nous soyons capables d'intégrer ces populations", a poursuivi le ministre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.