Cet article date de plus de cinq ans.

Clémentine Autain menace de porter plainte contre Manuel Valls pour diffamation

Dans une interview à Radio J, le Premier ministre dénonce "l'islamo-gauchisme", "ces capitulations, ces ambiguïtés avec Les Indigènes de la République, les discussions avec Mme Clémentine Autain et (l'islamologue controversé) Tariq Ramadan, ambiguïtés entretenues qui forment le terreau de la violence et de la radicalisation". Des propos scandaleux selon l'élue de Sevran, membre du Front de gauche.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Clémentine Autain, conseillère municipale de Sevran (93) et porte-parole d’Ensemble © Maxppp)

"Je n’ai jamais de ma vie rencontré Tariq Ramadan, je ne le connais pas ", affirme sur France Info Clémentine Autain. "J’ai exprimé publiquement mon désaccord profond avec les propos et les partis pris réactionnaires de Tariq Ramadan ", poursuit-elle.

Clémentiane Autain dénonce le "manque de tenue" et de "sang-froid" du Premier ministre

"Ce que cherche Manuel Valls, c’est à créer un clivage sur la question de l’identité à l’intérieur de la gauche ". Mais, selon la porte-parole d'Ensemble, "le véritable clivage à l’intérieur de la gauche il concerne la politique sociale et économique du gouvernement ".

"C’est un sujet suffisamment grave pour ne pas supporter de tels amalgames, de telles désinformations et je suis vraiment scandalisée par le manque de tenue et la perte de sang-froid du Premier ministre ", explique Clémentine Autain, qui affirme qu'elle portera plainte contre Manuel Valls si le Premier ministre ne lui présente pas ses "excuses ".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.