L'ex-rival de Claude Guéant, Thierry Solère, espionné par la DGSE ?

Les renseignements auraient surveillé l'ancien candidat dissident UMP dans les Hauts-de-Seine aux législatives de 2012 sur demande de Claude Guéant, alors ministre de l'Intérieur.

France 3

Le Monde a révélé cette information, démentie pour l'instant par la DGSE. En mars 2012, Thierry Solère s'était présenté en tant que candidat dissident pour les élections législatives dans les Hauts-de-Seine.

Il défiait à l'époque Claude Guéant, ministre de l'Intérieur. L'actuel député du parti Les Républicains avait même alors été exclu temporairement de l'UMP. C'est à ce moment-là qu'il aurait été mis sous surveillance.

"Les bras m'en sont tombés"

Cette surveillance aurait duré plusieurs semaines. "Les bras m'en sont tombés (...) C'est à la justice de répondre à deux questions : 'est-ce que c'est vrai ?' et 'qui a fait cela ?'", a réagi Thierry Solère.

Claude Guéant ne pouvait pas être au courant selon son avocat, qui précise que la DGSE dépend du ministère de la Défense. "Si c'est vrai, c'est scandaleux", a estimé Nathalie Kosciusko-Morizet. Claude Guéant invite le ministère de la Défense à saisir la justice.

Le JT
Les autres sujets du JT