Claude Estier, ancien sénateur socialiste proche de François Mitterrand, est mort à l'âge de 90 ans

François Hollande a salué un "acteur politique important", jeudi.

Claude Estier lors d\'un meeting d\'Anne Hidalgo pour les élections municipales à Paris, le 27 mars 2014.
Claude Estier lors d'un meeting d'Anne Hidalgo pour les élections municipales à Paris, le 27 mars 2014. (JOEL SAGET / AFP)

Claude Estier, ancien président du groupe socialiste au Sénat, est mort jeudi 10 mars à l'âge de 90 ans. Ce proche de François Mitterrand s'est éteint à Paris des suites d'une "maladie au long cours", selon l'ancien ministre socialiste Daniel Vaillant.

"Un acteur politique important"

Claude Estier, de son vrai nom Claude Ezratty, a siégé à l'Assemblée nationale de 1967 à 1968 et de 1981 à 1986. Il a aussi dirigé l'hebdomadaire du PS, L'Unité, pendant le premier septennat de François Mitterrand. Ce diplômé de Sciences Po avait pris sa retraite politique en 2004.

L'ancien ministre Daniel Vaillant s'est déclaré "bouleversé" par la perte d'un "père en politique" et la fin d'un "compagnonnage" de 50 ans. François Hollande a lui aussi réagi à la mort de l'ancien socialiste. "Avec Claude Estier disparaît un acteur politique important de ces quarante dernières années", a déclaré le président de la République dans un communiqué, évoquant un "homme de fidélité qui chérissait le mot 'unité'".