Cet article date de plus de dix ans.

Campus UMP: Les propositions des jeunes UMP pour 2012

A l'occasion de l'université du parti présidentiel, les Jeunes de l'UMP dévoilent aujourd'hui les mesures qu'ils comptent soumettre dans l'élaboration du projet présidentiel de l'UMP.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
A Marseille, les jeunes UMP remettent leurs propositions pour 2012. (GERARD JULIEN / AFP)

A l'occasion de l'université du parti présidentiel, les Jeunes de l'UMP dévoilent aujourd'hui les mesures qu'ils comptent soumettre dans l'élaboration du projet présidentiel de l'UMP.

Les Jeunes de l'UMP remettent aujourd'hui à Bruno Le Maire, chargé du projet présidentiel pour l'UMP, une centaine de propositions parmi lesquelles la limitation à deux, comme pour le président de la République, du nombre de mandats exécutifs (maire...) consécutifs.

Dans un document de 24 pages, "Le projet des jeunes de droite et du centre pour 2012", transmis à l'AFP, ils plaident aussi pour "l'autorisation de célébrer des pacs en mairie pour les individus qui le souhaitent", "faciliter le régime des successions" et "lancer un grand débat sur l'homoparentalité". Souhaitant la création d'un "service civique obligatoire de six mois à la fin de l'enseignement secondaire", les Jeunes Populaires suggèrent de permettre de passer le permis de conduire à 16 ans. Pour donner "un coup d'arrêt à la violence juvénile" et "responsabiliser les jeunes", ils veulent abaisser la majorité pénale à 16 ans tout comme la majorité civile et électorale. Pour "en finir" avec une justice "laxiste, il faut, selon eux, "supprimer les réductions de peines automatiques".

En matière d'emploi, ils veulent l'instauration d'un "dispositif 'un an sans charges' pour tous les jeunes et les employeurs lorsqu'un jeune travaille comme CDI dans les six mois suivant l'obtention de son diplôme". Ils militent aussi pour "un contrat de travail unique avec des droits progressifs dans le temps".

Ils réclament le remplacement des zones franches par "un système de zones franches à l'envers" en "allouant les aides aux entreprises en fonction du recrutement des jeunes des quartiers et des territoires ruraux et non pas selon leur localisation".

Les Jeunes de l'UMP proposent en outre de "mettre fin aux 'ghettos' et aux 'cités dortoirs' en plafonnant le nombre de logements sociaux dans chaque commune".

Autre proposition dans le domaine du logement: "Protéger les jeunes locataires contre les excès en interdisant les cautions supérieures à un mois de loyer pour tous les logements, en réduisant le délai de restitution de la caution à 8 jours et en plafonnant les frais d'agence à un mois de loyer pour les étudiants".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.