C.Duflot a salué "la fin d'une histoire" avec les Verts et le "début d'une autre" avec le rassemblement des écologistes

C'est "pour une part la fin d'une histoire (...) pour une autre part, le début d'une autre histoire", a déclaré la secrétaire nationale des Verts devant la petite centaine de représentants du dernier Conseil national inter-régional du parti écologiste qui se tient jusqu'à dimanche.Prochaine étape: la fusion avec Europe Ecologie en novembre.

Cécile Duflot, secrétaire nationale des Verts le 18 setembre 2010
Cécile Duflot, secrétaire nationale des Verts le 18 setembre 2010 (AFP/THOMAS SAMSON)

C'est "pour une part la fin d'une histoire (...) pour une autre part, le début d'une autre histoire", a déclaré la secrétaire nationale des Verts devant la petite centaine de représentants du dernier Conseil national inter-régional du parti écologiste qui se tient jusqu'à dimanche.

Prochaine étape: la fusion avec Europe Ecologie en novembre.

La responsable des Verts a d'autre part a jugé possible dimanche que les écologistes et les socialistes parviennent à un projet d'accord de mandature en juin 2011 dans la perspective de la
présidentielle de 2012. Intervenant dans l'émission le"Grand rendez-vous" d'Europe1/Le Parisien Aujourd'hui en France, elle a précisé que "Le débat avec les socialistes se fera sur un débat de projet. On va y travailler dès le début de l'année prochaine."

Lors de son intervention de samedi, dans une salle prêtée par la CFDT où Cécile Duflot avait prononcé son premier discours de secrétaire nationale le 16 décembre 2006, elle a remercié les militants "pour avoir fait ce pari de l'histoire du rassemblement", se référant à la fusion annoncée.

Auparavant, devant la presse, elle avait affirmé n'avoir "pas de nostalgie" pour ce dernier Cnir des Verts. "C'est l'an 2 de l'écologie politique" pour réussir à "construire un outil qui nous permettra d'aller à la conquête des responsabilités" et "pourquoi pas devenir majoritaire un jour", a-t-elle dit.

Il faudra "montrer ce que c'est une véritable alternative écologique" et "beaucoup de choses vont dépendre de vous et du rassemblement des écologistes dans les années qui viennent", a-t-elle encore déclaré. Mais "on ne construit jamais sur des cendres ni autour d'une personne providentielle", a prévenu celle qui devrait conserver l'exécutif du futur parti-réseau écologiste, citant le NPA d'Olivier Besancenot, le MoDem de François Bayrou et l'association Désirs d'Avenir de Ségolène Royal.

Après des débats locaux et des assises territoriales le 9 octobre sur les textes fondateurs du rassemblement, le nouveau parti-réseau verra officiellement le jour les 13 et 14 novembre lors des "assises de l'écologie" à Lyon. Les militants y choisiront alors le nom de la nouvelle organisation, a priori entre ces trois appellations: Rassemblement des écologistes, Rassemblement écologiste ou Les Ecologistes. En sous-titre du nouveau nom, sera également inscrit "Europe Ecologie-Les Verts".