Plan énergie entreprises : les aides seront versées sous "deux à trois semaines", assure Bruno Le Maire

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a précisé lundi sur franceinfo les modalités du nouveau guichet pour les entreprises, confrontées à une explosion de leurs factures d'énergie.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Bruno Le Maire, sur franceinfo, le 21 novembre 2022. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Le nouveau guichet pour les entreprises qui font face à une explosion de leurs factures d'énergie est "simple", "massif" et "rapide", assure le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, lundi 21 novembre sur franceinfo. Ainsi, "les versements" des aides "interviendront dans quinze jours à trois semaines pour les entreprises qui auront uniquement à déposer leurs factures au guichet de impôts.gouv.fr". L'enveloppe totale, pour ces aides, se chiffre à environ 10 milliards d'euros.

Le patron de Bercy a également précisé les modalités de ce guichet. "Nous avons entendu les préoccupations de la CPME [Confédération des petites et moyennes entreprises]", exprimées samedi sur franceinfo, a-t-il dit.

Les dépenses doivent représenter 3 % du chiffre d'affaires

Pour bénéficier des aides, il faut ainsi que les dépenses énergétiques de l'entreprise représentent 3 % du chiffre d'affaires "au moment où elle dépose sa demande, c’est-à-dire en novembre 2022", et non pas en 2021. "Toutes les entreprises seront éligibles à ce guichet qui a été ouvert samedi", rappelle-t-il.

"Que l'on soit une PME, qu'on soit une entreprise de taille intermédiaire ou une grande entreprise, on peut toucher en fonction de sa taille de 4 à 150 millions d'euros."

Bruno Le Maire

à franceinfo

Le soutien de l'État aux entreprises qui font face à une explosion de leurs factures d'énergie va s'inscrire dans la durée, insiste également le ministre. "Je rappelle qu'en 2023, il y aura un allègement immédiat de facture pour toutes les PME [Petites et moyennes entreprises] de l'ordre de 25 %", souligne-t-il. Le gouvernement nomme ce dispositif "amortisseur énergie pour les PME".

Les entreprises françaises aussi bien protégées que leurs voisines allemandes

Il a aussi voulu lever une autre "inquiétude" qu'il "entend un peu partout" : les entreprises françaises vont être moins bien protégées que les entreprises allemandes. Selon lui, les entreprises françaises seront "aussi bien protégées que les entreprises allemandes". Le gouvernement allemand a débloqué une enveloppe colossale de plus de 200 milliards d'euros pour soulager ménages et entreprises.

"Nous ferons respecter les règles de concurrence en Europe, fixées par la Commission européenne", prévient-il. "Il y a un cadre pour ces aides, on peut pas faire n'importe quoi", affirme-t-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bruno Le Maire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.