VIDEO. Le député frondeur Christian Paul appelle à tirer "toutes les conséquences" de la défaite de Benoît Hamon

Invité de franceinfo lundi, le député socialiste frondeur Christian Paul a estimé que l'élimination de Benoît Hamon n'était "pas une surprise" et appelle à en tirer les conséquences "sans complaisance".

FRANCEINFO

Le député socialiste de la Nièvre Christian Paul, membre des "frondeurs", a estimé, lundi 24 avril sur franceinfo, que l'élimination de Benoît Hamon dès le premier tour de l'élection présidentielle n'était "pas une surprise".

>> CARTE. Election présidentielle : découvrez les résultats du premier tour dans votre commune

S'il qualifie la défaite du socialisme de "très grave, très douloureuse", le député estime qu'elle n'était "pas une nouvelle": "Nous avions, a-t-il expliqué, hélas, depuis longtemps pronostiqué que 2017 serait pour la gauche française, et en particulier pour les socialistes, une catastrophe politique."

Une défaite à paternité multiple

Interrogé sur les causes du faible score du candidat socialiste (6,35%), Christian Paul a affirmé que "dans une défaite, contrairement à ce qu'on dit, il y a souvent une paternité multiple, donc chacun en a sa part". "Benoît Hamon, hier soir, avec beaucoup de dignité, d'honnêteté, de sincérité, a pris sa part de responsabilité, mais, en même temps, on sait bien que le quinquennat avait amené beaucoup de déceptions." 

Christian Paul dénonce une campagne "cannibalisée par les affaires", qui aurait rendu "difficile" l'expression du projet politique. "Il faut, ajoute le député socialiste, tirer toutes les conséquences, radicalement, sans complaisance, je l'espère sans esprit de retour vers, encore une fois, un parti qui, dans sa forme actuelle est très dévitalisé."

Christian Paul, député frondeur de la Nièvre, était l\'invité de franceinfo.
Christian Paul, député frondeur de la Nièvre, était l'invité de franceinfo. (FRANCEINFO)