Elections européennes : "Benoît Hamon ne m'a fait aucune proposition" pour être candidate, minimise Elise Lucet

Dans "Libération", le leader du mouvement Génération.s assure avoir proposé à la journaliste de France Télévisions se présenter au scrutin européenne. Elise Lucet évoque une simple prise de contact, qu'elle a déclinée.

La journaliste Elise Lucet, le 13 octobre 2017 à Paris.
La journaliste Elise Lucet, le 13 octobre 2017 à Paris. (JOEL SAGET / AFP)

"Nous n'avons jamais discuté politique ensemble". Contactée par franceinfo, Elise Lucet, la présentatrice de "Cash Investigation" et "Envoyé spécial" sur France 2, minimise les propos de Benoît Hamon à son égard concernant les élections européennes, qui se dérouleront en mai 2019. Dans un entretien à Libération, le chef de file de Génération.s, son mouvement lancé après sa défaite à la présidentielle, explique l'avoir contacté. "Elle a décliné, très poliment, en nous disant qu’elle souhaitait rester journaliste", indique-t-il.

"Je ne rencontre aucun politique hors boulot"

A franceinfo, la journaliste explique que Benoît Hamon "ne [lui] a fait aucune proposition""Il a tenté de me rencontrer, peut-être pour m’en parler, poursuit-elle. Mais j’ai décliné toute rencontre, donc nous n’avons jamais discuté politique ensemble. De toute façon, je ne rencontre aucun politique hors boulot et je me tiens à cette ligne." La prise de contact s'est faite par un tiers, ce que confirme l'équipe de Benoît Hamon.

Dans les colonnes de Libération, l'ancien candidat PS à la présidentielle justifiait ainsi cette tentative infructueuse : "On s’est dit que c’était une femme dont l’intérêt pour l’investigation sur l’évasion fiscale ou la santé environnementale rejoignait les grands sujets qui se jouent au niveau européen." Il lui faudra donc trouver quelqu'un d'autre pour porter ces problématiques le 26 mai 2019, date des prochaines élections européennes.