Cet article date de plus de neuf ans.

Banque publique d'investissement : Montebourg opposé au choix Lazard

Arnaud Montebourg se dit hostile au choix de la banque de Matthieu Pigasse pour conseiller Bercy dans la création de la future Banque publique d'investissement. Le ministre se défend aussi de tout conflit d'intérêt sur ce dossier.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

Au lendemain de la polémique autour d'un mandat confié à la banque Lazard pour aider à la mise en place de la future Banque publique d'investissement, Arnaud Montebourg a tenu vendredi à donner sa version des faits. Pour lui, il n'existe aucun lien entre la nomination, en juillet, de sa compagne Audrey
Pulvar à la tête des Inrockuptibles et cette mission confiée à la banque Lazard dont Matthieu Pigasse, à
la tête du groupe, est également le propriétaire du magazine.

Montebourg contre l'intervention de banquiers

Le ministre du Redressement productif conteste même ce choix : " Je n'ai pas été informé de ce choix, je le regrette. Je ne suis pas très pour, pourquoi ? Parce que, pour faire une banque,il ne faut surtout pas demander à des banquiers" .

"Je pense que c'est une très mauvaise idée" (Arnaud Montebourg)

Une version confirmée par le ministre de l'Économie et des Finances, Pierre Moscovici, qui assurait jeudi avoir été le seul décisionnaire à l'initiative de ce mandat.

Arnaud Montebourg, hostile à l'intervention de Lazard a conclu son intervention en déclarant : "Ce n'est pas moi qui l'ai prise (la décision-NDLR). Par ailleurs, je ne la connaissais pas et je l'ai découverte. Vous comprenez que je ne suis pas très content" .

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.