Autorisation du don de sang pour les homosexuels : une décision politique

Dès juin 2016, ils pourront donner leur sang. Le Dr Jean-Daniel Flaysakier décrypte cette information sur le plateau du 13 heures de France 2.

FRANCE 2

Les homosexuels pourront bientôt donner leur sang. Depuis 1983, ils n'en avaient pas le droit. La mesure a été annoncée par Marisol Touraine, ministre de la Santé. Si la décision est politique, elle changera peu de choses estime le Dr Jean-Daniel Flaysakier. "On estime que si les homosexuels masculins donnent leur sang, on devrait avoir chaque année l'équivalent de trois jours de collecte, c'est-à-dire 37 000 dons, 1,3% des dons recueillis chaque année", explique le médecin. 

Pas plus de risques

Cela peut-il poser un problème de santé publique ? "Je dirai non a priori. Quelle est la situation actuelle ? Depuis 11 ans, pas une seule contamination par transfusion du VIH, le virus du sida, pour trois millions et demi de transfusions. Et on transfuse beaucoup moins de gens que ça. On sait que dans la population qui se déclare homosexuelle, le virus est 70% fois plus présent que dans une population générale. [...] En France, on pense qu'il n'y aura aucune modification du risque même si on surveillera", analyse le Dr Flaysakier.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Journée mondiale du don du sang a lieu tous les ans le 14 juin, date de naissance de Karl Landsteiner, biologiste autrichien qui a découvert le système ABO des groupes sanguins.
La Journée mondiale du don du sang a lieu tous les ans le 14 juin, date de naissance de Karl Landsteiner, biologiste autrichien qui a découvert le système ABO des groupes sanguins. (THOMAS MUKOYA / REUTERS)