Présidentielle 2022 : en campagne dans l'Oise, Anne Hidalgo tente de tourner la page de la Primaire populaire

La candidate socialiste est venue tracter dans un marché de Creil ce jeudi. Son retrait de l'initiative populaire s'est invité, bien malgré elle, dans les échanges avec les habitants.

Article rédigé par
Victoria Koussa - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Anne Hidalgo, maire de Paris et candidate à la présidentielle, en visite dans un marché de Creil (oise), jeudi 20 janvier 2022. (VICTORIA KOUSSA / RADIO FRANCE)

Dans les allées de ce marché de Creil (Oise), près d'un quartier populaire, sous une pluie fine, Anne Hidalgo distribue des tracts pour son prochain meeting. "L'hiver sur les marchés, c'est dur quand même, j'ai bossé longtemps sur un marché...", dit-elle en direction des commerçants. La candidate du Parti socialiste à la Présidentielle est très vite rattrapée par la question de la Primaire populaire de gauche. Une habitante lui demande pourquoi elle n'y va pas : "Oui, j'ai essayé, vous savez."

"J'ai essayé d'avoir une vraie primaire et malheureusement ils l'ont refusé, ils refusent le débat".

Anne Hidalgo

à franceinfo

Anne Hidalgo a-t-elle l'intention de retirer son nom de la liste des participants, comme Jean-Luc Mélenchon ? Pas de réponse. La candidate s'éloigne. "Je vais vite en reparler", nous dit-elle à propos de la polémique sur les organisateurs de la primaire qui voulaient mettre des bâtons dans les roues à certains candidats. À ses côtés, le maire socialiste de Creil, Jean-Claude Villemain, répond à sa place : "On est en démocratie et ça veut dire que quand on dit 'non', on se fait taper sur les doigts. Donc, il n'ont pas à taper sur les doigts".

"Nous, on ne veut plus parler de la Primaire. Pour nous, c'est quelque chose qui est passé. Ça n'existe plus."

Jean-Claude Villemain

à franceinfo

Un sujet que le camp d'Anne Hidalgo rêverait de laisser au passé, mais qui continue de la freiner sur le terrain de la campagne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Anne Hidalgo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.