VIDEO. Juppé : "Je comprends l'état d'esprit de nos policiers aujourd'hui"

Le candidat à la primaire de droite a commenté les manifestations de policiers, sur le plateau des "Quatre vérités" de France 2.

FRANCE 2

"Les actes de violence ne sont jamais de bonnes manifestations, mais je comprends parfaitement l'état d'esprit de nos policiers aujourd'hui." Candidat à la primaire de droite, Invité des "Quatre vérités" de France 2, Alain Juppé a commenté la nouvelle manifestation des forces de l'ordre, rassemblés pour exprimer leur colère, dans la nuit de mardi à mercredi 19 octobre.

"Nous avons un président de la République qui passe son temps à dire ce qu'il ne devrait pas dire, de son propre aveu, un gouvernement qui tire à hue et à dia, accuse le candidat. Comment voulez-vous que ceux qui sont chargés du maintien de l'ordre se sentent soutenus ?"

"Il faut que force reste à la loi"

"Assurer l'ordre public et la sécurité suppose d'abord une volonté politique et une autorité respectée. Or aujourd'hui l'autorité de l'État n'est plus respectée", a poursuivi le candidat à la prilaire de droite. "Nos policiers sont soumis à un rythme de travail qui est extraordinairement soutenu, il faut attendre la fin du quinquennat pour qu'on se rende compte qu'il aurait fallu recruter des policiers supplémentaires."

"Les policiers me disent souvent qu'ils reçoivent de leur autorité des consignes de retenue, presque d'abstention, ajoute Alain Juppé. Or il faut que force reste à la loi". Le candidat à la primaire de droite dénonce notamment la supression des "tribunaux correctionnels pour mineurs récidivistes de moins de 16 ans. C'est un très mauvais signal en matière de politique pénale".

Le JT
Les autres sujets du JT
Candidat à la primaire de droite, Alain Juppé était l\'invité des \"Quatre vérités\" de France 2, mercredi 19 octobre 2016. 
Candidat à la primaire de droite, Alain Juppé était l'invité des "Quatre vérités" de France 2, mercredi 19 octobre 2016.  (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)