Argenteuil version Juppé

Alain Juppé peaufine son image de candidat fédérateur. Il s'est rendu à Argenteuil (Val-d'Oise), là où Nicolas Sarkozy a suscité des tensions il y a 11 ans en parlant de "racailles".

France 3

Au milieu des caméras, difficile de se frayer un chemin. Alain Juppé est sous les projecteurs pour montrer que lui est le bienvenu dans les quartiers sensibles. Argenteuil (Val-d'Oise), l'endroit n'a pas été choisi au hasard. C'est ici qu'il y a 11 ans, lors d'un déplacement très tendu, Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, avait prononcé cette phrase : "Vous en avez assez de cette bande de racailles ? On va vous en débarrasser."

Attirer un nouvel électorat

Ce mercredi 2 novembre, au matin, Alain Juppé ne dira pas un mot sur son rival. Mais il ne cesse de marquer sa différence. Autour de son concept d'identité heureuse, il dévoile son programme pour les banlieues : sécurité, mais aussi emploi et citoyenneté. Alors que son avance dans les sondages, Alain Juppé poursuit sa stratégie : ratisser le plus large possible, même au-delà de son électorat habituel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le maire de Bordeaux Alain Juppé durant un meeting avec les jeunes, le 8 octobre 2016 à Malakoff, dans le sud de Paris.
Le maire de Bordeaux Alain Juppé durant un meeting avec les jeunes, le 8 octobre 2016 à Malakoff, dans le sud de Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)