VIDEO. Limoges adopte le travail le dimanche

La nouvelle municipalité autorise cinq ouvertures dominicales par an et se dit prête à en autoriser plus, si la loi Macron le permet.

FRANCE 2

La nouvelle municipalité autorise cinq ouvertures dominicales par an et se dit prête à en autoriser plus, si la loi Macron le permet.

L'ancienne majorité socialiste de Limoges (Haute-Vienne) s'était toujours opposée au travail dominical, malgré les demandes des commerçants. La nouvelle équipe UMP, elle, en a autorisé cinq par an. 30% à 40% des commerçants ont joué le jeu lors des soldes d'été et pendant la braderie de juillet. Pour les ouvertures des dimanches avant Noël, ils devraient être 80%.

Plus d'ouvertures à l'avenir ?

Parmi les Limogeauds, le sujet divise toujours. "Si ça peut aider les commerçants en période de crise, je pense que c'est une bonne chose", assure un riverain à France 3. "Ça peut créer des envies, des achats d'impulsion", avance Laurent Communeau, président de l'association Limoges Commerces. Mais Martine Durand, une commerçante, est dubitative : "Pour avoir fait le calcul (...), ce n'est pas rentable."

La mairie UMP, elle, compte autoriser davantage d'ouvertures, si les réformes du ministre de l’Économie Emmanuel Macron l'y autorisent.

Le JT
Les autres sujets du JT