Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Sarkozy contre-attaque dans une tribune et "prend l'opinion à partie"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
VALERIE ASTRUC et NATHALIE SAINT-CRICQ – FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le coup de colère de Nicolas Sarkozy dans "Le Figaro" est analysé par Nathalie Saint-Cricq, chef du service politique de France 2.

Nicolas Sarkozy contre-attaque, jeudi 20 mars, en publiant une tribune dans Le Figaro. Il y réagit à son placement sur écoute et estime que les principes de la République sont bafoués. L'ancien président compare ces écoutes aux "activités de la Stasi" et livre une charge en règle contre la ministre de la Justice et le ministre de l'Intérieur. Cette stratégie du coup de colère est analysée par Nathalie Saint-Cricq, chef du service politique de France 2.

"Une violence quasiment inédite en politique"

La journaliste politique souligne "la violence" qui se dégage de la lettre de Nicolas Sarkozy, "quasiment inédite en politique", et un choix de mots précis : "Stasi", comme si l'ex-président jouait son "va-tout". Nicolas Sarkozy ne répond pas sur le fond de l'affaire des écoutes, mais il prend "l'opinion à partie, se posant en victime", dit-elle. Que faut-il lire derrière ces lignes ? Voici l'analyse de France 2.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sarkozy sur écoute

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.