Ventes de Rafale : un millier d'emplois à la clé

Les ventes de Rafale ont décollé ces derniers temps. Ces nouveaux contrats font le bonheur de Dassault et de ses sous-traitants.

France 2

Depuis quelques semaines, Dassault respire mieux. La France a enregistré 84 commandes de Rafale avec des milliards d'euros à la clé. Les sous-traitants du groupe vont également en profiter. Parmi eux : Linvest, une petite société installée dans l'Orne. Ici on fabrique des systèmes électriques pour les ailes de l'avion. L'entreprise compte actuellement 28 salariés mais pourrait rapidement en embaucher d'autres pour faire face à la demande.

Une dizaine de salariés en plus

"Les perspectives sur l'avenir vont être bien sûr d'augmenter les équipes en fabrication. On peut espérer, d'ici trois ans, avoir une dizaine de personnes de plus dans l'atelier de fabrication", note Thierry Liger, le dirigeant de la société, face à la caméra de France 2. Outre des ingénieurs, l'entreprise va également embaucher des techniciens câbleurs. "Si ça peut apporter du travail pour l'avenir tant mieux", se réjouit une employée de Linvest.
Au total, un millier d'emplois pourrait être créé avec les nouveaux contrats.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Rafale, avion de chasse français construit par Dassault, sur le pont du porte-avion Charles-de-Gaulle, le 13 janvier 2015 au large de Toulon (Var).
Un Rafale, avion de chasse français construit par Dassault, sur le pont du porte-avion Charles-de-Gaulle, le 13 janvier 2015 au large de Toulon (Var). (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)