Rafale : les caractéristiques d'un fleuron de l'aviation

Arnaud Comte nous présente l'histoire et les chiffres de l'avion Rafale, sur le point d'être vendu en 24 exemplaires à l'Égypte.

FRANCE 2

Peut-être le meilleur avion de chasse du monde. C'est la réputation du Rafale, cet avion construit par Dassault depuis 1986, et qui a peut-être enfin trouvé preneur à l'étranger, en l'occurrence avec l'Égypte.

Ses caractéristiques sont en effet remarquables : 15 mètres de long, 11 mètres d'envergure, vitesses maximale : 2 200 km/h. Ce chasseur est capable de réaliser des manœuvres à vitesse supersonique, quelques mètres au-dessus du sol.

Une promesse longue à matérialiser

Sorti d'usine il y a 30 ans, le Rafale, à l'époque présenté par son père fondateur Marcel Dassault, avait d'abord pour mission de remplacer le vieillissant Mirage 2000. Un premier vol est organisé en 1986 à Istres, où le prototype atteint la vitesse de 1 300 km/h et 11 000 mètres d'altitude.

Mais pour des raisons budgétaires, le projet est suspendu, et le Rafale n'entre en service qu'en 2001, dans la marine sur porte-avions mais aussi dans l'armée de l'air, grâce à sa polyvalence. "On voit un Rafale qui fait de la surveillance du ciel, qui bombarde, qui fait de la reconnaissance, basé au sol, en mer, sur porte-avions, qui fait du renseignement électronique", détaille un journaliste spécialisé.

Déployé la première fois en 2007, il a depuis servi en Libye et au Mali. Le Rafale est aussi engagé dans la lutte contre le groupe État islamique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Rafale sur le point de décoller sur le pont du porte-avions \"Charles-de-Gaulle\", près de Toulon (Var), le 15 janvier 2015.
Un Rafale sur le point de décoller sur le pont du porte-avions "Charles-de-Gaulle", près de Toulon (Var), le 15 janvier 2015. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)