Cet article date de plus de quatre ans.

Mise en cause de M. Rocard par J. Cahuzac : "Je suis triste et dégoûté" réagit Manuel Valls

A l'ouverture de son procès lundi pour fraude fiscale et blanchiment, l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac a fait une déclaration inédite. Il a affirmé que son premier compte ouvert en Suisse en 1992 a servi à "financer" le courant politique de Michel Rocard.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Manuel Valls le 5 septembre 2016 (BERTRAND GUAY / AFP)

"Je suis triste et dégoûté", a réagi Manuel Valls mardi matin sur RTL. "Michel Rocard est le premier responsable politique à avoir permis une loi instaurant enfin la transparence. Et comme Michel Rocard est décédé, on a du mal à suivre Jérôme Cahuzac, mais je n’ai pas envie de rentrer dans cette discussion. La journée d’hier a été difficile, je me dois de respecter l’indépendance de la justice. Je sais aussi quelle était l’éthique de Michel Rocard et de son entourage. Ce type de déclaration est fait pour instiller le doute. C’est à lui [Cahuzac, ndlr] de s’expliquer, moi je suis triste et dégoûté", a indiqué le Premier ministre.

Manuel Valls sur RTL : "Je suis triste et dégoûté"
--'--
--'--

Le Premier ministre Manuel Valls a débuté sa carrière au parti socialiste à l'âge de 26 ans. Il était alors attaché parlementaire de Michel Rocard. Quelques minutes après l'annonce de la mort de l'ancien Michel Rocard, le 2 juillet dernier, Manuel Valls avait rendu hommage à l'ancien Premier ministre en direct sur France 2. "Je ressens beaucoup de tristesse, je perds un mentor, un ami, a expliqué le Premier ministre. J'ai toujours été et je suis toujours rocardien."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.