Bernard Tapie condamné à rembourser 404 millions d'euros

La Cour d'appel de Paris a tranché dans l'affaire du litige du Crédit lyonnais. Le point avec France 3.

FRANCE 3

Alors qu'il réclamait un milliard d'euros à titre de préjudice, Bernard Tapie a été condamné jeudi 3 décembre à payer plus de 404 millions d'euros au Crédit lyonnais. La somme qu'il avait perçue il y a sept ans suite à une procédure d'arbitrage. La justice lui avait déjà saisi des biens à titre conservatoire : trois assurances vie, un hôtel particulier parisien estimé à 69 millions d'euros et une villa de Saint-Tropez achetée 47 millions d'euros.

"Une décision invraisemblable" 

Le bras de fer entre Tapie et le Crédit lyonnais dure depuis 20 ans avec de nombreux rebondissements. En 1993, Bernard Tapie vend Adidas pour près de 300 millions d'euros au Crédit lyonnais. La banque revendra ensuite la marque deux fois plus cher. Bernard Tapie se dit alors floué et mène la bataille. Mais aujourd'hui, la Cour d'appel a estimé qu'il n'a pas été floué par la banque lors de la vente d'Adidas. "La décision qui vient d'être rendue est invraisemblable : aussi bien en droit qu'en fait, elle constitue un déni de justice pur et simple", a déclaré Maître E. Gaillard, avocat de Bernard Tapie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bernard Tapie au stade Vélodrome de Marseille (Bouches-du-Rhône), le 29 septembre 2015.
Bernard Tapie au stade Vélodrome de Marseille (Bouches-du-Rhône), le 29 septembre 2015. (GERARD JULIEN / AFP)