Affaire Tapie : va-t-il devoir rembourser les 403 millions reçus ?

La cour d'appel de Paris a annulé, ce mardi 17 février, l'arbitrage rendu dans l'affaire opposant Bernard Tapie au Crédit lyonnais. L’homme d’affaires avait perçu 403 millions d’euros.

France 3

La cour d'appel de Paris a annulé l'arbitrage rendu dans l'affaire opposant le Crédit lyonnais à Bernard Tapie. L'homme d'affaire avait touché 403 millions d'euros d'indemnités. La cour d'appel va reprendre le dossier. En revanche, la juridiction ne précise pas si cette somme devra être rendue par Bernard Tapie.

Toujours mis en examen dans le volet pénal

Les parties civiles demandent la restitution immédiate de la somme, ce que refusent les avocats de l’homme d’affaire : "L’arrêt décide de rétracter, au sens où elle réouvre les débats, mais monsieur Tapie n’a pas à rendre l’argent, monsieur Tapie peut gagner plus devant la cour d’appel, ou moins devant la cour d’appel", explique maître Jean-Georges Betto, l'un des avocats de Bernard Tapie.
La cour d’appel soupçonne le tribunal arbitral d’avoir favorisé Bernard Tapie en 2008. Il est toujours mis en examen dans le volet pénal de l’affaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bernard Tapie, le 15 novembre 2013, à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Bernard Tapie, le 15 novembre 2013, à Marseille (Bouches-du-Rhône). (BORIS HORVAT / AFP)