Bernard Tapie dénonce "un déni de justice pur et simple", par la voix de son avocat

L'homme d'affaires, condamné à rembourser 404 millions d'euros dans l'affaire Crédit lyonnais-Adidas, dénonce une décision "invraisemblable", selon son avocat joint par l'AFP, jeudi 3 décembre

Bernard Tapie arrive au pôle financier à Paris, le 12 mars 2015.
Bernard Tapie arrive au pôle financier à Paris, le 12 mars 2015. (ERIC FEFERBERG / AFP)

"La décision qui vient d'être rendue est invraisemblable : aussi bien en droit qu'en fait, elle constitue un déni de justice pur et simple", estime l'avocat de Bernard Tapie, Emmanuel Gaillard, jeudi 3 décembre. La cour d'appel de Paris a condamné l'homme d'affaires à rembourser cette somme perçue dans son contentieux avec le Crédit lyonnais portant sur la revente d'Adidas. 

Dans un communiqué, l'avocat dit étudier "toutes les voies de droit disponibles afin que la justice dans cette affaire, enfin, prévale." L'arrêt rendu par la cour d'appel de Paris est susceptible de pourvoi en cassation.