Mort d'Yvan Colonna : la Corse à l'heure du recueillement

Publié Mis à jour
Mort d'Yvan Colonna : la Corse à l'heure du recueillement
Article rédigé par
A. Lay - France 3
France Télévisions

Les complices indépendantistes d'Yvan Colonna, Alain Ferrandi et Pierre Alessandri, pourront être transférés à la prison de Borgo en Corse, d'ici la mi-avril. Sur l'île, l'heure est au recueillement.

"Le calme et le recueillement sont toujours de rigueur, après le décès d'Yvan Colonna. Tout au long de la matinée, on a vu des gens qui ont continué à allumer des bougies, ici, sur ce parvis de la cathédrale d'Ajaccio", rapporte la journaliste Alexandra Lay, en direct d'Ajaccio (Corse-du-Sud), mercredi 23 mars.

Transfert en Corse des deux membres du commando Érignac

La famille d'Yvan Colonna a appelé à la sérénité, et au respect du deuil. De son côté, le gouvernement "a décidé d'accorder un geste", en autorisant le transfert des deux autres membres du commando Érignac en Corse dans une prison corse, d'ici la mi-avril. "Pour les syndicats nationalistes étudiants, que j'ai eu au téléphone ce matin, c'est donc un soulagement, une bonne nouvelle", conlut la journaliste. Et ce, même si ces derniers souhaitent aller plus loin, et réclament le transfert de tous les prisonniers corses.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.